La crise sanitaire que nous traversons depuis près d’un an et demi nous a conduit à revoir les modes de travail, de management, et par la même occasion d’accompagnement, avec de nouveaux outils et moyens à disposition des managers et de leurs équipes.

La digitalisation de l’entreprise s’est accélérée sans commune mesure, amenant de nouveaux défis. Avec le troisième confinement, que nous espérons le dernier, il s’agit maintenant de penser et organiser le retour progressif au travail, sous une forme certainement hybride.

Si le coaching à distance existait bien avant la crise, il a connu un boom ces derniers temps, notamment car il permet d’adresser simplement des sujets managériaux et opérationnels, avec une approche concrète et sur mesure.

Vous trouverez dans cet article 4 bonnes raisons d’adopter sans plus tarder le coaching à distance pour vous et vos équipes !

 

Quelles différences entre le coaching à distance et le coaching plus « classique » ?

 

Un coaching à distance se déroule par téléphone ou visioconférence, selon le choix de l’entreprise et/ou du coaché.

Au-delà de la modalité qui change, les séances sont souvent plus courtes qu’en présentiel, en moyenne 1h, et moins nombreuses, avec parfois des séances “one shot” pour traiter d’un sujet bien précis. Les objectifs sont donc différents. A chaque séance, un objectif en lien avec une situation concrète peut être abordé.

Le but est d’apporter un soutien et des réponses opérationnelles et efficaces à des besoins plus ou moins courts termes et urgents, alors que dans un coaching plus classique, on traite davantage de sujets de fond, avec un acompagnement dans la durée.

Le coaching à distance est ainsi davantage orienté vers l’opérationnel et l’action. Il favorise la mise en œuvre d’un plan d’actions, qui peut être construit en fin de séance et servira de fil rouge au coaching.

Pendant les différents confinements et avec le télétravail généralisé, certains coachings initialement programmés en présentiel, se sont totalement déroulés à distance, en adaptant le dispositif, avec des séances souvent raccourcies. Maintenir les accompagnements était essentiel, surtout pendant cette période, où les difficultés se sont démultipliées.

Nombreux sont les coachs et coachés à avoir tenté l’aventure, y compris les plus réticents, et à avoir fait évoluer leur regard sur le coaching à distance. J’ai personnellement accompagné des clients qui refusaient au départ l’idée d’un coaching à distance et qui finalement ont été convertis, voire séduits !

Beaucoup de freins ont alors été levés : oui le coaching à distance est efficace, oui il est possible d’établir une relation de qualité, d’être dans l’écoute, oui la prise de recul comme la mise en mouvement sont possibles.

 

Quels sont les avantages à faire du coaching à distance ?

1. Les coachings à distance sont plus flexibles

L’organisation des coachings à distance est peu contraignante pour le coaché. Il suffit d’avoir un endroit au calme, un téléphone ou un ordinateur et du réseau.

Une fois ces détails réglés, les séances peuvent être réalisées n’importe quand et n’importe où !

Cette modalité apporte de la flexibilité en termes d’organisation et de planification, pour l’entreprise, le coaché et le coach. Les séances se positionnement très facilement dans l’agenda, entre deux réunions, et permettent ainsi de proposer davantage de choix de créneaux. Les repositionnements en cas d’imprévus sont également plus simples et souples.

Des créneaux peuvent être planifiés très rapidement, car il n’y a pas de logistique, l’organisation est simplifiée. Ainsi il est possible de prévoir des séances de façon très rapide, 24 à 48h, ce qui est rarement le cas en présentiel.

Enfin, coach et coachés font une économie de déplacements, donc de temps, et l’entreprise n’engage pas de frais de réservation de salles.

 

2. Pas de limitation géographique pour les coachings à distance

 

Le coaching à distance permet aux personnes, quelle que soit leur localisation, notamment celles n’habitant pas les grandes villes (où se concentrent généralement les coachs), de bénéficier d’un coaching de qualité.

Il est également possible de réaliser une séance pendant un déplacement, professionnel ou personnel.

Cette manière de pratiquer le coaching permet de le démocratiser et de le rendre accessible au plus grand nombre, tout en ayant accès aux coachs experts, sans concession sur la qualité de la prestation.

L’avantage est également de pouvoir choisir un coach qui vous convient, sans être limité par votre situation géographique, ni celle du coach.

3. La hotline managériale ou le “coaching as a service” : l’accompagnement sur mesure, instantané, à la demande

 

Proposer du coaching à distance sous forme de hotline est une approche complémentaire au coaching traditionnel, qui permet d’activer rapidement un accompagnement, à la demande, quand le besoin est là.

Plus besoin d’attendre la prochaine formation, ni d’organiser le coaching, ce qui prend parfois quelques semaines, alors que le collaborateur attend une réponse ou un soutien rapide, voire immédiat.

Le manager ou le collaborateur qui souhaite bénéficier d’un coaching peut choisir parmi plusieurs coachs experts, sélectionnés en amont par l’entreprise. Il peut baser son choix selon le profil et l’expérience des coachs, ou bien selon leurs disponibilités.

Il s’agit d’un véritable service clé en main pour les Ressources Humaines, qui bénéficient aussi d’un reporting régulier et d’une visibilité sur les besoins de développement de leurs équipes.

Cette approche permet également d’accompagner un nombre plus important de collaborateurs, sur tout le territoire et à l’international.

Vous l’avez compris, un service de hotline managériale permet de répondre de façon ponctuelle, réactive et optimisée aux besoins de vos collaborateurs et managers, et d’agir plus rapidement, sur leurs préoccupations concrètes.

 

4. Le coaching à distance : un accompagnement qualitatif et reponsabilisant

 

Le coaching à distance, sous forme de hotline, responsabilise le coaché dans l’organisation de son coaching.

C’est lui qui décide du moment où il souhaite faire appel au service, selon ses véritables enjeux.

Il n’a pas à passer par son hiérarchique ni son RH, s’il est bien sûr éligible au service. Puis il choisit son coach, son créneau, le lieu depuis lequel il souhaite réaliser sa séance, pour être dans un état d’esprit optimal pour recevoir le coaching.

Contrairement aux idées reçues, le fait d’être à distance nécessite une plus grande concentration ce qui renforce les capacités d’écoute active. Chacun se centre sur l’autre, sur la communication verbale, sur ce qui se dit. Le non verbale est saisi également, par l’écoute de la tonalité, l’observation des silences, mais aussi les expression du visage, lorsqu’il s’agit d’une visioconférence.

 

Le coaching à distance, et plus précisément le “coaching as a service”, sous forme de hotline, séduit par sa simplicité, sa flexibilité et son pragmatisme. Il présente une alternative efficace d’accompagnement des managers et de leurs collaborateurs.

MTH Coaching vous propose 3 services de Hotline : la Hotline Managériale, la Hotline de la Transformation et la Hotline des Carrières. Pour en savoir plus : cliquez ici