Le congé maternité est un moment particulier dans la vie d’une femme, qu’elle aborde souvent avec un mélange de joie et d’appréhension. S’il est souvent redouté et difficile d’annoncer à son employeur sa grossesse, le retour au travail l’est tout autant, si ce n’est plus!

Une nouvelle vie démarre, avec un autre rythme, son lot de bonheur, de projets, mais aussi de préoccupations et contraintes. Il n’est pas rare que les femmes traversent une période de doute, de remise en question et perdent en confiance.

Il est normal, au moment de reprendre son cartable et ses crayons, d’éprouver un petit pincement au cœur, à l’idée de ne plus partager le quotidien de son bébé. Par ailleurs, des questions se bousculent : Comment articuler au mieux ma vie privée et ma vie professionnelle ? Vais-je retrouver ma place dans mon équipe, mon ancien poste ? Quels sont mes droits ? 

DRH, manager, cet article vous livrera quelques conseils pour faciliter au mieux cette période de transition et permettre à votre collaboratrice de s’épanouir au travail à son retour de son congé maternité.

 

Nos conseils pour réintégrer au mieux une salariée à son retour de congé maternité

Etre à l’écoute de ses besoins, en tant que parent ET salariée 

Le congé maternité n’est pas une période de vacances, ni un congé comme un autre. Durant ces précieux mois, c’est toute la vie qui est bouleversée, avec une nouvelle organisation et des priorités qui évoluent.

Au-delà de la problématique du travail, les besoins de la jeune maman ne doivent pas être occultés. Notre conseil est donc que le manager instaure – si ce n’est pas déjà le cas – une culture managériale ouverte, à l’écoute des besoins de la salariée, ce qui permettra aux deux parties de s’organiser et de trouver un terrain d’entente pour que les obligations personnelles et professionnelles soient remplies au mieux. Selon les besoins de la jeune maman, il peut être utile d’adapter son activité professionnelle : flexibilité au niveau de l’amplitude horaire (en fonction du mode de garde ou des heures de travail de l’assistante maternelle), temps partiel, rythme de télétravail, réduction du nombre de déplacements, jours de congés…

Le risque, face à une entreprise fermée aux problématiques de la parentalité, est de se retrouver avec un nombre important d’arrêts de travail, de burn out ou simplement de mécontentement. Encore une fois, beaucoup de choses se jouent au niveau de la culture d’entreprise.

L’entreprise doit également respecter un certain nombre d’obligations légales : par exemple, l’allaitement au travail est un droit. En tant que salariée, la jeune maman a en effet la possibilité de s’absenter de son lieu de travail une heure par jour (30 minutes le matin et 30 minutes l’après-midi) pour allaiter son nouveau-né ou tirer son lait, ce jusqu’au premier anniversaire de son enfant. Si vous mettez à disposition un local dédié à l’allaitement et respectant les normes en matière de santé et de sécurité au travail, cette période d’allaitement passe à 20 minutes. Ce local est une obligation pour les entreprises de plus de 100 salariés. 

Un pot, un café ou un déjeuner pour marquer le coup et impliquer l’équipe à son retour de congé maternité

 

Les entreprises négligent parfois la difficulté de la première journée après un congé maternité, lorsque la salariée reprend le chemin du travail, alors que de petites attentions permettraient d’opérer une transition plus en douceur. Ainsi, pour marquer le coup, pourquoi ne pas organiser un pot, café ou déjeuner d’accueil (bien sur si les conditions sanitaires le permettent ) ?

Vous montrez symboliquement à votre salariée qu’elle continue à faire partie de l’équipe. Il s’agit de plus d’un moment convivial qui profite à l’ensemble des collaborateurs.

Certains managers décident d’aller plus loin. Ils ouvrent une cagnotte pour offrir un cadeau de naissance ou font passer une carte de vœux au sein de l’équipe pour montrer à la salariée qu’elle était attendue.

Un entretien professionnel pour évoquer les aspirations professionnelle et la carrière de votre collaboratrice

entretien de retour de congé maternité

 

 

 

 

À la reprise d’activité, l’employeur est tenu de proposer un entretien professionnel pour évaluer les perspectives d’évolution professionnelle de la salariée (article L. 6315-1 du Code du travail). Quand il est proposé, ce temps d’échange n’est pas toujours utilisé à bon escient …

Cet entretien a pour objectif de permettre à la salariée de parler de ses envies, de se projeter, de voir comment l’articuler avec les objectifs du service. En aucun cas, cet échange ne doit porter sur l’évaluation de son travail. Parlez formation professionnelle, contrat de travail et temps de travail, pour baliser au mieux les besoins tant du côté manager et entreprise que du côté salariée.

Notre conseil pour les mamans : anticiper légèrement la reprise du travail en reprenant des nouvelles de ses collègues

 

Pendant un congé maternité, les jeunes mamans se concentrent sur leur bébé. Le monde du travail paraît loin ! Le jour de la reprise, le choc est parfois brutal. Pour éviter ce problème, nous vous conseillons, si cela est possible, de reprendre contact petit à petit, avant la fin du congé, avec vos collègues. Informez-vous de l’activité du service par mail, passez un rapide coup de fil, etc. Cela enverra un message positif à vos collègues et vous permettra de rebâtir, par petites touches, un lien avec le monde du travail.

Un accompagnement personnalisé complémentaire pour se sentir soutenue 

 

La reprise du travail après un congé maternité (ou parental) reste une problématique épineuse étant donnée l’inquiétude légitime des femmes : crainte d’avoir été oubliées, de ne pas retrouver leur ancien poste, leurs responsabilités, etc. Pendant leur absence, beaucoup de choses ont changé, il faut s’adapter, (re)trouver sa place.

La culture managériale joue ici un rôle important pour écouter les collaboratrices afin qu’elles ne se sentent pas dévalorisées par leur maternité, mais écoutées, accompagnées, voire remobilisées. La maternité est une étape importante dans la vie d’une femme et elle ne s’arrête pas au moment du retour à l’emploi.

MTH Coaching propose un service de coaching à distance, La Hotline, qui met en relation des salariés (managers ou collaborateurs) avec un coach en entreprise, en moins de vingt-quatre heures ; l’occasion de parler d’une problématique rencontrée au travail et de penser solution. Il est parfois plus facile de pouvoir faire confiance à un tiers et de se confier à lui plutôt qu’à un supérieur, notamment sur ces sujets à la frontière avec la vie personnelle. Un coup de pouce ponctuel aide à se remobiliser, clarifier sa situation, se projeter. 

Nous accompagnons également leur hiérarchie, pour préparer au mieux ce retour, après une période d’absence plus ou moins longue. En effet, les managers ne savent pas toujours comment s’y prendre, comment réagir face à une baisse de motivation, comment s’adapter à de nouvelles attentes. 

Nous sommes là pour vous accompagner dans cette transition, de façon ponctuelle et pragmatique !

Prenez rendez-vous pour poursuivre ces échanges, en cliquant ici .