Management toxique : conseils pour le repérer et le gérer

Un environnement de travail sain et positif est absolument essentiel pour le bien-être ainsi que la productivité des employés. Or, un management toxique peut venir bouleverser cette harmonie et déstabiliser l’équilibre général de l’entreprise.

Cet article est destiné à vous aider à identifier ce qu’est un management toxique, à comprendre son impact sur le quotidien des salariés et de l’entreprise, et surtout à savoir quelles mesures mettre en place pour en venir à bout et rétablir un management par la confiance bienveillant et prometteur. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet ainsi que des conseils pratiques pour le détecter et le contrer efficacement !

Le management toxique, qu’est-ce que c’est ?

Le management toxique n’est rien d’autre qu’un style de management délétère qui nuit autant au bien-être mental et à la performance des employés, qu’à la dynamique globale de l’entreprise.

Il se caractérise par exemple par un comportement autoritaire, des communications agressives, un manque de soutien ou encore des attentes irréalistes. Les managers toxiques créent ainsi un climat de travail particulièrement malsain au sein duquel la peur, la frustration et la démotivation prospèrent.

Ce type de management peut se manifester de diverses manières, mais son impact est universel : des employés stressés, une turn-over élevé du personnel et une culture d’entreprise dysfonctionnelle. Ni plus, ni moins !

Quels sont les risques et les conséquences d’un management toxique ?

Comme vous pouvez vous y attendre, le management toxique entraîne de nombreuses conséquences néfastes, cela aussi bien sur les salariés que sur l’entreprise en général, à savoir :

  • Une baisse de la productivité,
  • Une augmentation de l’absentéisme,
  • Un turn-over élevé du personnel,
  • L’augmentation des problèmes de santé mentale et physique,
  • La démotivation des salariés,
  • Une baisse d’engagement,
  • L’apparition de conflits interpersonnels,
  • Les difficultés à attirer de nouveaux talents,
  • Les potentiels litiges juridiques (harcèlement moral, discrimination …),
  • La détérioration de la réputation de l’entreprise.

Il devient alors indispensable de savoir reconnaître un manager toxique, puis de faire face à un tel management dans les meilleurs délais pour limiter les risques.

Comment reconnaître un manager toxique ?

Certains signes permettent tout de même de reconnaître un manager toxique, ce qui peut éviter d’assister à une dégradation trop avancée du bien-être au travail des salariés ou encore de la réputation de l’entreprise.

Ainsi, pour reconnaître un manager ou un management toxique, vous pouvez notamment faire attention aux profils suivants :

  • Le manager tyrannique : management par la peur, habitué à intimider ses équipes, à prodiguer des critiques et remarques négatives constantes, à alimenter le sentiment de dévalorisation des salariés,
  • Le manager froid : absence totale d’empathie, rejet de l’équilibre vie privée – vie professionnelle, indifférence aux problèmes personnels, attribution régulière d’une surcharge de travail,
  • Le manager « meilleur ami » : comportement ambivalent et lunatique qui sème la confusion, limites privées – professionnelles assez floues, incite à la confiance puis manipule par la suite,
  • Le manager « monarque » : volonté de contrôle absolu, absence de confiance envers ses équipes, aucun espace de communication laissé à l’intelligence collective ou aux initiatives personnelles.

5 astuces pour se protéger contre un management toxique

Le fait d’identifier un management toxique est une première étape indispensable. Il faut ensuite mettre en place de véritables mesures pour réussir à vous protéger d’un tel management ainsi qu’à rétablir un management bienveillant et durable.

Voici nos 5 astuces pour lutter contre un management toxique de manière efficace :

  1. Établissez des limites claires : définissez des limites quant aux attentes irréalistes ou aux exigences excessives, et soyez prêt à expliquer calmement pourquoi certaines demandes ne sont pas réalisables dans les délais ou les conditions imposées,
  2. Communiquez avec calme et discernement : l’enjeu majeur est de parvenir à rester calme, mesuré et respectueux dans tous vos échanges avec un manager toxique, malgré le fait que son comportement vous pousse dans vos retranchements,
  3. Documentez les interactions : gardez systématiquement une trace des communications et des comportements problématiques, cela pouvant s’avérer très utile si vous devez présenter des preuves à votre direction des ressources humaines ou à d’autres responsables,
  4. Cherchez du soutien : n’hésitez pas à discuter de la situation avec des collègues de confiance, des amis en dehors du travail, voire même un autre responsable pour obtenir des conseils et un soutien émotionnel, l’idée étant de ne pas rester isolé dans votre expérience,
  5. Misez sur le coaching en entreprise : un coach en entreprise peut considérablement vous aider à développer des compétences en gestion du stress au travail, en gestion des conflits et en résilience, renforçant ainsi votre capacité à faire face à un management toxique tout en préservant votre bien-être mental et émotionnel.

 

Chez MTH Coaching, nous allons plus loin ! Nous guidons activement les managers avec notre Hotline Managériale, les aidant à affiner leur posture et leurs aptitudes, le tout dans l’optique de promouvoir un management axé sur la confiance. Réservez votre séance de coaching à distance dès maintenant !